top of page

"Gold beach, Juno beach, et Sword beach"

 

Les objectifs dans le secteur anglo-canadien
 

 

Sur la moitié Est de la zone de débarquement - entre Port en Bessin et Ouistreham -, la responsabilité des opérations est attribuée aux forces britanniques et canadiennes. Celles-ci héritent ainsi de la plus large zone d'opérations du D-Day, près de 40 kms de côtes.

Les canadiens doivent débarquer au centre, entre "La Rivière" et Saint Aubin sur mer (secteur codé "Juno beach"), et les britanniques sur les plages de Gold beach (d'Asnelles à La Rivière), et de Sword beach (de Langrune à Ouistreham). 

Les objectifs de la journée du 6 juin sont à la fois nombreux et ambitieux:

- Conquérir les plages et progresser rapidement à l'intérieur des terres afin d'établir une tête de pont pouvant résister aux contre-attaques allemandes.

- Autre priorité : la jonction, à l'Est, avec les troupes aéroportées de la 6e Airborne, qui seront déjà au combat plusieurs heures avant le lever du soleil (voir circui
t "6e Airborne"), et, à l'ouest, avec les troupes américaines débarquées à Omaha beach.

 

- Les deux plus grandes villes du secteur, Caen et Bayeux, doivent être prises avant la fin de la journée. Il en est de même pour les villes d'Arromanches et de Port en Bessin, plus petites mais présentant un intérêt stratégique majeur pour le ravitaillement des troupes.

Si, au soir du 6 juin 1944, tous les objectifs ne sont pas atteints (Caen, notamment, ne tombera que 6 semaines plus tard), il reste que les opérations de débarquement seront un succès dans les zones attribuées aux forces du Commonwealth. En effet, avant minuit, pas moins de 75 000 soldats, dont plus de 21 000 canadiens auront pris pied sur le sol normand.

Il est à noter qu'environ 3000 français prendront part aux opérations du Jour-J : 2600 marins à bord de navires battant pavillon de la France Libre, 227 pilotes et membres d'équipage de groupes de chasse et de bombardement intégrés à la Royal Air Force, une quarantaine de commandos parachutistes, et les 177 membres du "Commando Kieffer", détachés au 4e Commando britannique qui débarqueront les premiers sur la plage de Colleville au lieu-dit "La Brèche" dans le secteur Sword.

memory-tracks-50th-Division-patch
British-commandos-patch_clipped_rev_1_edited.png
memory-tracks-3rd-canadian-inf-div-patch
B5102 Queen Red_edited.jpg
memory-tracks-3-uk-division-patch_edited.png
CL 3947 King Red-King Green.jpg
B 5141 Gold beach_edited.jpg
B 5114 Queen White 3rd inf div.jpg

Le circuit "Gold beach, Juno beach, Sword beach"
(journée complète)

Ce circuit vous permettra de découvrir l'intégralité de la zone de débarquement attribuée aux forces anglo-canadiennes.

Parvenus sur
"Swor
d beach", au lieu-dit "La Brèche", nous évoquerons ensemble le déroulement des opérations britanniques du 6 juin 1944 sur le secteur (zones "Oboe", "Peter", Queen", et "Roger").

 

Nous reprendrons ensuite la route vers "Juno beach", où furent engagées les forces canadiennes.
Sur la plage, nous évoquerons le déroulement des combats entre "La Rivière" et Saint-Aubin-sur-mer. Puis, tout au long de notre parcours da
ns le secteur Juno, nous aurons l'occasion de découvrir les restes de fortifications allemandes - dont certaines ont conservé leur armement - ainsi que des matériels blindés canadiens et britanniques qui rappellent à tous le sacrifice des armées alliées en ces lieux.
Les clients de Memory Tracks plus particulièrement intéressés par l'engagement canadien lors de la Bataille de Normandie pourront faire le choix de découvrir le Centre Juno Beach, à Courseulles-sur-mer. Géré par une association canadienne, ce centre veille à conserver la mémoire des sacrifices consentis par le Canada au cours du second conflit mondial. Temps de visite suggéré : 40 mn (Tarif réduit accordé à Memory Tracks : 6€/pers)

 

Après "Juno", nous gagnerons "Gold beach" et le "British Normandy Memorial" situé sur les hauteurs de Gold beach.
Offrant une vue tout à fait unique sur les plages où débarqua la 50e Division d'Infanterie britannique, le British Normandy Memorial a été inauguré le 6 juin 2021. Ce Mémorial est dédié aux 22 442 hommes et femmes sous commandement britannique tombés le jour du débarquement et au cours de la Bataille de Normandie.

Implanté sur 18 hectares, magnifiquement conçu et réalisé, le British Normandy Memorial devient aujourd'hui une étape majeure dans le parcours de mémoire de l'engagement britannique en Normandie et pour la libération de l'Europe.
Surplombant Gold beach, le memorial sera le lieux idéal pour détailler les événements du 6 juin 1944 entre Ver-sur-mer et Asnelles (Secteurs codés "Jig", "King", et "Item Red").

Après la visite du British Normandy Memorial, nous reprendrons la route côtière vers l'Ouest jusqu'à Arromanches-les-bains où fut assemblé, à partir du 8 juin 1944, le "Mulberry B", également appelé "Port Winston", l'un des deux ports artificiels construits en Grande-Bretagne dès 1943 par les alliés. Presque achevé une dizaine de jours plus tard, il fut sévèrement endommagé par la tempête du 19 juin 1944 mais put cependant être remis en état assez rapidement. Utilisé sur une durée plus longue que celle initialement prévue, le Mulberry B fut le point d'entrée sur le continent pour plus de 2,5 millions de soldats, 500 000 véhicules, et des millions de tonnes d'équipements.
Près de 80 ans plus tard, de nombreux éléments - à demi immergés - de ce port éphémère sont encore visible de nos jours.

 

La dernière étape de cette découverte du secteur dévolu aux forces anglo-canadiennes est une position d'artillerie fortifiée allemande - codée "Wn 48" - et connue sous le nom de "Batterie de Longues"
Construite à partir de septembre 1943 à 5 kms à l'Ouest d'Arromanches, elle disposait de 4 puissants canons de 150 mm qui ouvrirent le feu sur la flotte alliée dès 06h00 le 6 juin, puis, un peu plus tard, sur la plage d'Omaha beach. 

D'abord prise à partie par les croiseurs britanniques "Ajax" et "Argonaut" qui endommagèrent deux des quatre canons, la batterie fut ensuite pratiquement réduite au silence par les tirs des croiseurs français "Georges Leygues" et "Montcalm" assistés par le cuirassé de l'US Navy "Arkansas".
Le lendemain, le 7 juin, la garnison de la batterie se rendit sans combattre aux troupe britanniques du 2e Régiment du Devonshire.
La batterie de Longues est un lieu exceptionnel car, contrairement aux autres sites du même type, son armement de gros calibre a échappé aux chalumeaux des ferrailleurs après-guerre. Le "Wn 48" est ainsi l'unique batterie de Normandie à avoir conservé ses pièces d'artillerie originales.

 

Nous prendrons ensuite le chemin du retour vers Caen ou Bayeux ...

 

Important : La visite du Centre Juno beach est une simple opportunité offerte à nos passagers souhaitant approfondir leurs connaissances relatives à l'engagement du Canada dans la seconde guerre mondiale.
Le temps de visite indiqué ci-dessus est indicatif, la seule limite à prendre en compte étant un retour à Caen - ou à Bayeux - vers 17h30.

B 5252 D-day_-_British_Forces_during_the_Invasion_of_Normandy_6_June_1944 Le Pont Chaussé

Informations pratiques

 

Sur réservation préalable.

- Horaires :
Tours privés :Nous suggérons un départ à 8h30 pour un retour vers 17h30.
Tours partagés :De Caen, départ à 08h30 et retour vers 17h00.De Ouistreham, départ à 09h00 et retour vers 17h30.

- Tarif : voir page "Tarifs".

BU 1020 Mulberry B sept 1944_edited.jpg
bottom of page